top of page

Remercier son corps pour mieux l'aimer !

Dernière mise à jour : 5 oct. 2023

Depuis quelques années, j’ai découvert à quel point la gratitude pouvait sauver mon moral. Et je reste persuadée qu’à long terme et à force de pratique, elle pourra certainement changer littéralement la vision que je peux avoir de ma vie.


Est-ce que vous n'avez pas l'impression parfois de ne pas être assez reconnaissante dans votre quotidien ?


La gratitude, c’est une pensée qui peut réellement vous aider à vous concentrer sur ce que vous avez, sur ce qui vous rend vraiment heureuse, ce qui vous fait du bien. Elle détourne en quelque sorte votre attention d'une manière saine de tout ce qui pourrait vous faire défaut ou sur tout ce qui vous déplaît au quotidien. Vous voyez où je veux en venir dans votre rapport au corps ? Est-ce que vous n'avez pas l’impression de constamment vous focaliser sur vos défauts?


Quand vous vous regardez face au miroir, que voyez-vous en premier ? Je vous en avais déjà parlé, mais personnellement, j’ai mis un certain temps à arrêter de voir mon corps de façon morcelée. Au début, je ne voyais que mes cuisses bien trop larges, et ensuite, je zoomais sur cette cellulite bien trop présente et sur ce cul bien trop plat et flasque… Je vous passe les détails de cette exploration négative que j’avais pourtant l’habitude de faire tous les jours. Mais la gratitude, c’est être capable de changer son discours et de se dire le matin au réveil « merci ». Parce que clairement, vous avez un million de raisons de remercier votre corps pour tout ce qu’il fait pour vous, sans trop rien demander en retour ! Et pourtant, je suis certaine que beaucoup d’entre nous ne prennent pas assez le temps pour en prendre conscience sincèrement.


C'est un peu de là finalement que vient le nom de ce projet : bonjourmoncorps. Tous les jours, vous souhaitez à un nombre incalculable de personnes, connues ou inconnues, une bonne journée ! Alors pourquoi ne pas simplement le souhaiter aussi à votre propre corps ? Est-ce que ce n’est pas finalement celui qui le mérite le plus ?


Là où vous voulez aller, il fera tout pour vous y emmener. Alors m***de alors : Bonjour mon corps & merci !


Vous n'avez jamais eu ce sentiment quand vous êtes malade, d’oublier la sensation que cela peut vous procurer que d’être en bonne santé ? Vous savez par exemple, moi quand j'ai un rhume, je dis souvent "ahhh je ne sais même plus ce que ça fait de bien respirer !". Parce que c'est tellement naturel de bien respirer qu'on ne se rend même pas compte à quel point c'est agréable & c'est seulement une fois qu'on a le nez bouché à cause de ce foutu rhume, que l'on se rend compte du bonheur que c'était d'être en bonne santé, chose que l'on prenait pourtant pour acquise ... Sans jamais réellement prendre le temps de l’apprécier.


Parce que c’est toujours la même chose, on ne se rend compte de ce que l’on a qu'une fois l’avoir perdu. Et ça vaut pour tout, même pour votre corps. Il n'y a pas de corps parfait. Même la femme correspondant à 100% aux canons de beauté bien discutables fixés par la société trouvera quelque chose à redire sur son physique. Classique !


C'est comme la théorie des cheveux ! Vous savez, quand on les a bouclé on les veut lisses, et inversement...


Alors comment j’ai procédé pour développer cette reconnaissance envers mon corps ?


J’ai commencé par remercier mes défauts. Eh oui, pour une fois, je commence fort, car j’estime que c’est le meilleur des déclics pour ensuite le remercier instinctivement dans son ensemble. Pour tous mes défauts, j’ai analysé les faits marquants qu’ils pouvaient me rappeler, et dont finalement, je n’ai pas envie de me passer. Parce que j’ai un scoop : j’aime vivre !



Mes vergetures ? Je remercie mon corps d'avoir pu suivre mes changements radicaux. La vitesse à laquelle j'ai pu grandir, la vitesse à laquelle j'ai pu grossir et maigrir ensuite et ainsi que de suite... Mes poignets d'amour ? Eh bien, je remercie tous ces moments où j'ai pu profiter librement et manger tout simplement ! Mes cheveux bouclés indomptables ? Merci Maman, parce que maintenant, j'adore jouer avec ! Mes petits yeux qui me donnent un air de "coucou, mais Pauline ça ne va pas ? Tu as pleuré ?", alors que je ne suis juste pas maquillée : ce sont les yeux de mon père & je trouve que c'est un bel héritage.


Essayez de les remettre dans le bon contexte. Par exemple, un nez trop imposant, c’est peut-être un héritage de votre père ? Des vergetures sur les cuisses ? Peut-être que c’est votre corps qui faisait simplement son maximum pour vous soutenir quand vous avez grandi pendant la puberté, quand vous avez pris ou perdu du poids peut-être ? Vous avez une des fesses bien trop grosses à votre goût ? Est-ce que c’est vraiment à votre goût (ou plutôt celui des médias), est-ce que ce n’est pas un signe que vous avez passé de bons moments dans votre vie ? Est-ce que votre morphologie n’est pas d’elle-même constitué de cette façon ?


Toutes ces justifications ne seront sûrement pas de votre avis dès le début, parce que c’est comme ça. Ce sont nos complexes qui réagissent, j'aime me dire qu'ils ont un instinct de survie très développé et que les complexes étaient pour moi les raisons qui justifiaient le fait que je ne m'aimais pas, alors que je savais parfaitement que les raisons étaient bien plus profondes que cela. Profondes, donc bien moins simple à dénicher. Je vous l'ai dit, le physique, c'est palpable, c'est mesurable, c'est facile de le blâmer. Qui vous êtes au fond de vous, demande un travail d'introspection qui peut faire peur, qui prend du temps, mais qui vaux vraiment le coup, croyez moi.


Alors un merci plein de sens et profond. En quoi cela fonctionne ? Parce que vous allez irradier de positivité. Ressentez l’émotion en exprimant cette gratitude. Prenez le temps d’apprécier chaque moment, chaque parcelle de ce remerciement. Cela vous fera un bien fou d’en prendre conscience. Après, il n’y a pas de secret, l’entraînement, c’est la clé.


Plus drastiquement, maintenant, si je me retrouve à critiquer une partie de mon corps comme mes cuisses par exemple, j'essaye de me rappeler tout ce que cette partie en particulier me permet de faire, j'essaye de me rappeler à quel point j'ai de la chance d'avoir des cuisses ! L'utilité de notre corps n'est pas esthétique ! Je pense qu'on lui en demande beaucoup, et on s'en demande beaucoup trop également...


Votre corps est sacré et c’est parfois bien de s’en rappeler. Beaucoup en parlent comme leur deuxième maison, un temple, un refuge, un véhicule…peu importe. Voyez-le comme votre meilleur ami, votre allié. Et reprenez conscience de tout ce qu’il vous permet de faire ! De danser, de courir, de nager… Si vous lui apportez l’amour nécessaire, votre corps vous portera au maximum. Et il est important de s’en rendre compte et de faire preuve de gratitude envers lui. De le remercier de vous porter, de vous accompagner, de vous soutenir, d’être là. Et en ce moment, c’est plus que le moment d’en prendre conscience. N’attendez pas d’avoir une baisse de régime pour le remercier comme il le mérite.


Tous les matins ou soirs, essayez de prendre conscience de ces remarques négatives que vous pouvez voir surgir dans votre esprit, sans même vous en rendre compte! Retravaillez vos pensées, vous avez le pouvoir d’en faire ce que vous voulez ! Il vous suffit juste d’en prendre la décision. Avec l’entraînement, vous pourrez vous créer une nouvelle habitude et croyez-moi, vos journées changeront du tout au tout quand vous arriverez à vous dire chaque matin: Bonjour mon corps & merci.


--

Pauline

Comentarios


bottom of page