top of page

La charge mentale des complexes !

Dernière mise à jour : 5 oct. 2023

Quand je vous parlais du fonctionnement des complexes, je vous disais que ça partait donc toujours d’une base, qui est le manque d’estime de soi. Prenez l’exemple d’une personne qui a toujours confiance en elle, elle a sûrement eu des complexes mais sa confiance & l’estime qu’elle a pour elle-même font que les complexes ne se matérialisent pas en émotion.


Je m’explique, j’ai déjà eu à échanger avec certaines personnes qui connaissant bonjourmoncorps, me disait qu’elles ne se reconnaissaient pas dans ce que je pouvais dire. Que le concept d’être complexée au point de se cacher & de ne pas s’aimer étaient pour eux invraisemblable. À l’époque, j’aurais trouvé ça pédant, et en fait maintenant, le fait d’entendre ça est rassurant. Ça veut dire que ne pas se préoccuper de son poids, c’est possible. Ça veut dire qu’il y a une autre solution, une autre voie & qu’elle nous ouvre les bras, à condition d’avoir les bonnes clés.


Typiquement, mon chéri ne se préoccupe aucunement de son apparence ! Oui, il va vouloir se faire beau en s’habillant de manière à un peu classe pour me faire plaisir, mais sinon en général, il ne prête aucune attention particulière à son image. Il a toujours eu une confiance dingue en lui, le genre de confiance qui n’efface pas les autres parce qu’il a toujours su encourager là où il faut & quand il le faut. C’est d’ailleurs grâce à ses mots, que bonjourmoncorps existe.


Tout cela pour dire, que oui, ce genre de comportement existe. Oui, vous pouvez faire attention à votre image parce que vous aimez vous faire belle & prendre soin de vous. Mais ça n’a plus à devenir une charge mentale aussi pesante. Ça ne doit pas être une charge mentale tout court !


Et ces exemples ne veulent pas dire que ces personnes valent mieux que vous, ça veut juste dire que leurs schémas de pensées n’ont pas été programmés de la même façon que vous ! Et il n’y a rien de mal à cela, je veux dire ça ne signifie pas que vous êtes moins intelligents !


Vous êtes sûrement dotée d’une sensibilité différente, et d’une sensible à une autre, je peux vous le dire, c’est possible de le transformer en qualité.


Parce que la sensibilité, c’est finalement une question fondamentale quand on parle du rapport au corps. On laisse les remarques d’autres personnes nous atteindre si profondément qu’on en vient à modifier l’image que l’on peut avoir de notre propre corps. Car que ce soit la société, ou d’autres personnes, c’est finalement ce qui a transformé votre rapport au corps.


Donc la sensibilité, c’est aussi ça. Ce n’est pas seulement pleurer devant un film, quoique ça m’arrive très très souvent, on ne va pas se mentir … Mais la sensibilité, c’est aussi parfois sans le vouloir, laisser certaines phrases, certaines choses nous atteindre alors que l’on sait pertinemment, mais on le sait, à quel point cela ne doit pas nous toucher…et pourtant.


Combien de fois on a pu me dire « mais tu t’en fiches de ce que les autres pensent ». Oui, ok, c’est gentil de me le dire, mais ça ne va rien changer au fait que, dans le fond, si, ça me touche. Et ça, c’est la première chose, commencer par comprendre qu’on devrait plutôt vous dire « ok, je comprends, mais pourquoi cela te touche ? ».


Parce que ça nous permettrait de commencer à nous questionner sur le pourquoi du comment, plutôt que de simplement rejeter nos sentiments, on nous répétant que ça ne devrait pas nous toucher. Oui, on en est bien consciente ! Mais cessons de rejeter nos émotions, car ça ne nous aidera pas à les comprendre !


Il y a 7 milliards d’habitants sur Terre, et vous comptez laisser l’opinion d’une personne gâcher votre propre amour propre ? Et bien oui, parfois, c’est le cas. Mais la clé, c’est bel et bien vous.


Et c’est une belle nouvelle ! Ça veut dire que vous êtes libre de travailler vos pensées pour les modeler et en faire ce que vous voulez ! Ça veut dire que vous pouvez devenir maîtresse de tout ça !


--

Prenez soin de vous,

Pauline

댓글


bottom of page